Association Les Petits Poussins

image d'en-tête mains d'enfants

L’association

L’association, loi 1901, « Les Petits Poussins » a vu le jour à Coquelles (62) en juillet 2007. Elle a pour objet la gestion de trois structures Petite Enfance : le Multi Accueil Les Petits Poussins (crèche), le Jardin d’enfants À petits Pas et le Relais Petite Enfance Caramel.

Elle vous aide à faire le meilleur choix de mode de garde pour vos enfants.

Elle se compose : des membres du conseil d’administration, des membres actifs et de nombreux bénévoles qui nous accompagnent au quotidien.

L’historique

En 2006, la mairie de Coquelles acceptait simultanément le projet de création d’un Etablissement d’Accueil de Jeunes Enfants et d’une Résidence Services pour personnes âgées sur sa commune. Désireuse d’être exhaustive dans l’offre de service à la petite enfance, la commune propose d‘y associer un Relais Assistantes Maternelles. Les travaux débutèrent en novembre 2008 et le pôle intergénérationnel innovant impliquant un échange permanent entre tous vit le jour en janvier 2010.

Aucune structure collective n’existait alors sur la commune, elle venait compléter l’offre d’accueil des 23 assistantes maternelles. Le taux d’occupation est très vite arrivé à environ 90% avec une liste d’attente. En 2012, nous avons augmenté notre agrément à 23 places.

En raison de la création d’un nouveau lotissement destiné aux jeunes couples avec enfants en bas âge, la ville doit élargir ses capacités d’accueil. Au premier trimestre 2014, un jardin d’enfants de 12 places verra le jour.

Le projet intergénérationnel

L’intergénération désigne les enjeux d’un échange entre plusieurs générations où chacun des acteurs est capable de trouver son intérêt.

A travers le lien avec les personnes âgées, les enfants retrouveront des valeurs humanistes et apprendront à construire leur identité. Aussi, ils trouvent en eux l’écoute, la bienveillance et l’attention dont ils ont besoin. Les échanges sont riches et sont surtout un bel exemple de fraternité.

En amont de l’ouverture des structures sur la commune de Coquelles, la question du « mieux vivre ensemble » des différentes classes d’âge s’est posée. Les bâtiments ont été conçus de telle sorte que le projet intergénérationnel puisse être mené à bien sans contrainte de déplacement. Ainsi, les entrées des bâtiments se font face et les échanges sont très nombreux.